Mois: octobre 2017

7 octobre 2017 : Lettre ouverte et action contre CitizenGo

Publié le Mis à jour le

Le samedi 7 octobre dernier, FièrEs s’est opposée à la diffusion des idées du collectif Citizen Go à la Fête à Neu Neu au Bois de Boulogne (Paris).

Le collectif Citizen Go a fait circuler dans Paris et dans la banlieue parisienne les 7 et 8 octobre son « Free Speech Bus » afin de promouvoir ses discours sexistes et transphobe, sous couvert d' »alerter » les passants sur l’enseignement de la « théorie du genre » à l’école.

FièrEs publie une lettre ouverte en réponse à la propagande mensongère de Citizen Go.

Lettre ouverte à CitizenGo
Vous roulez sur les droits des enfants

Non, l’identité des enfants n’est pas un jeu. Nous refusons de vous laisser répandre votre propagande mensongère, sexiste et transphobe.

Admettez-le : vous êtes pour le maintien des inégalités entre les hommes et les femmes. Vos valeurs ne reposent que sur la préservation des rôles sociaux et des stéréotypes genrés.

Maintenir cette société, c’est maintenir le patriarcat : un système qui accorde des privilèges aux hommes et opprime les femmes. Vous prétendez protéger les enfants, mais ce que vous protégez réellement c’est votre modèle de société sexiste. Vous obligez les enfants à correspondre à ce modèle. Lorsqu’iels n’y parviennent pas, vous organisez une répression à leur encontre, les pathologisez, les marginalisez et les empêchez de se construire librement.

Vous empêchez les enfants d’être ce qu’iels sont : des êtres capables d’autodétermination.

Ce qui vous fait peur c’est que les enfants se rendent compte du traitement inégalitaire imposé dès la naissance.

Vous mentez aux enfants en leur faisant croire qu’iels n’ont pas d’autre choix que de subir ce carcan hétérosexiste, qu’une autre société serait synonyme de « fin du monde ».

Vous parlez de « déconstruction d’un public fragile » pour ce qui est de l’identité des enfants, c’est donc bien que vous reconnaissez qu’il s’agit d’une construction sociale et non d’une donnée naturelle.

Vous vous cachez derrière des études pseudo-scientifiques pour justifier le maintien de votre modèle de société inégalitaire et normatif, en prenant grand soin de taire toutes les études scientifiques qui viennent contredire vos théories.

Votre rhétorique transphobe et essentialiste déshumanise également les personnes trans et manipule le débat public en jouant sur les peurs, ce qui ne fait que masquer la vacuité de votre argumentaire politique.

Nous avons le devoir de permettre aux enfants d’être et de devenir ce qu’iels souhaitent et de leur construire une société émancipatrice. C’est aux adultes et à la société de ne pas leur fermer des horizons, c’est notre responsabilité.

Vous pouvez toujours rouler, vous nous trouverez sur votre route.

 

Publicités