Mois: octobre 2014

Samedi 18 octobre, mobilisons-nous pour l’Existrans !

Publié le Mis à jour le

FièrEs appelle à la mobilisation le 18 octobre à 14h au départ de la Place Stalingrad (Paris) pour défendre les droits des trans’ et intersexué.e.s lors de la 18e Marche de l’Existrans.

A l’exception de quelques parlementaires qui s’engagent ponctuellement mais avec une constante maladresse (par exemple, le très critiquable projet de loi d’Esther Benbassa), nos dirigeant.e.s semblent avoir bel et bien oublié l’urgence de légiférer sur la question des droits des trans’ et des intersexué.e.s. Se mobiliser collectivement sur ce sujet pour le remettre à l’ordre du jour est donc prioritaire.

Le gouvernement et les élu.e.s de gauche ont dans leur grande majorité abandonné leurs engagements allant dans le sens de plus d’égalité (PMA pour toutes les femmes, ABCD de l’égalité…). Leurs multiples reculs n’ont fait que témoigner du poids des opinions conservatrices et réactionnaires et de la peur que leur inspirent la « Manif pour tous » et ses alliés. Ainsi, en quelques mois, le mot « genre » est devenu tabou, ou est au mieux utilisé à mauvais escient par des médias et politiques complaisants. Remettre en cause la «binarité» et la « complémentarité femme/homme » suscite les plus violentes levées de bouclier. Dans la même veine, la moindre évocation du mot « trans » semble provoquer fureur et panique dans les rangs des conservateurs/trices.

Nous devons faire de cette journée un événement d’ampleur afin de rappeler au gouvernement et aux parlementaires l’urgence de se saisir de la question. Au-delà des associations LGBT, les féministes ont également un rôle à jouer dans les avancées et combats à venir en la matière. Lutter contre la binarité sexuelle, pour la libre disposition de son corps, pour la défense des études de genre, etc. sont autant d’engagements féministes qui trouvent plein écho dans la défense des droits des trans’ et des personnes intersexes.

FièrEs marchera samedi pour exiger que cessent toutes les discriminations que subissent les trans’ et intersexué.e.s au quotidien. FièrEs marchera samedi contre le réassignement à la naissance des personnes intersexes. FièrEs marchera samedi pour exiger une loi permettant un changement d’état civil libre, sansconditions médicales, déjudiciarisé et sans obligation de conformité aux stéréotypesde genre.Badges Trans FièrEs

Publicités

Opération réussie pour le « commando LGBT propreté »

Publié le

L’Inter-LGBT et FièrEs ont organisé, dimanche 05 octobre 2014, une opération « CommandoLGBTpropreté ». L’objectif était de retirer affiches et stickers de la « Manif pour tous » en reprenant son parcours de manifestation : de Porte Dauphine jusqu’à Montparnasse.   

À la suite du passage de la « Manif pour tous », l’Inter-LGBT et FièrEs ont constitué à la nuit tombée un CommandoLGBTpropreté chargé de retirer la haine propagée par les affiches et les stickers LGBTphobes de la « Manif pour tous » dans les rues de Paris.

L’opération fut une réussite: commencée à 21h à Porte Dauphine, elle s’est achevée vers 2h30 du matin à Montparnasse. Suivie par des journalistes, elle a réuni une cinquantaine de militantes et militants. Pour des raisons de sécurité, l’information ne fut diffusée que sur les listes de diffusion internes. Les co-organisatrices, FièrEs et l’Inter-LGBT prennent toutefois acte de l’engouement et de la forte demande sur les réseaux sociaux des militant-e-s de tous horizons qui souhaitent participer aux actions Propreté de Paris et réfléchissent dès à présent à des moyens de les impliquer également au sein du CommandoLGBTpropreté.

10712525_531358333665118_2121193280769794498_o contre manif et campagne de nettoyage 313

« La Manif pour tous » changerait-elle de bord ?

Publié le Mis à jour le

Le dimanche 5 octobre, « La Manif pour tous » revient dans les rues de Bordeaux et Paris. FièrEs s’interroge sur le tout nouvel « intérêt » de cet organisme pour les droits des femmes.

Parmi les mots d’ordre de ces marches, on peut trouver « L’humain n’est pas une marchandise », « L’enfant n’est pas un objet », « La femme ne peut être exploitée » (sic). FièrEs salue ce subit revirement idéologique. « La Manif pour tous » changerait-elle de cap ? Si l’on osait, on dirait qu’elle change de bord !

A en lire ces mots d’ordre, « La Manif pour tous » prendrait à n’en pas douter position pour la contraception, l’IVG, la libre disposition de leur corps par les femmes… « Pas touche à nos stéréotypes de genre » : du passé ? Ce dimanche, « La Manif pour tous » mettrait-elle enfin derrière elle le sexisme et les LGBT-phobies dont elle se réclamait jusque-là ? L’exploitation des femmes par les hommes, les grossesses imposées et subies, la construction sociale de l’inégalité entre hommes et femmes : terminées ?

Nous prenons bonne note de ce volte-face salutaire. « La Manif pour tous », désormais héraut de l’égalité et pourfendeuse du système patriarcal, défilera contre toute exploitation du corps des femmes par les hommes, contre l’utilisation des enfants à des fins idéologiques et/ou mercantiles, pour la suppression des rôles sexués et des représentations sexistes perpétuées par l’éducation des enfants et la société dans son ensemble.

Sans nul doute, les dons et financements non négligeables perçus depuis deux ans par cet organisme progressiste seront reversés aux foyers de femmes battues et à la lutte contre les trafics d’enfants.

FièrEs souhaite vivement que medias, parents, éducateurs/trices… ne soient pas dupes d’une rhétorique qui n’a pour but que d’accomplir un « feminist-washing », ne soient pas dupes d’un organisme qui dit défendre la famille en refusant toute protection à certaines d’entre elles. L’imposture est évidente, ne laissons pas « La Manif pour tous » utiliser des arguments contraires à leur idéologie pour servir leurs intérêts ! Non, « La Manif pour tous » n’a pas changé.

Affiche parodique du Tumblr. "les futures Manifs pour tous"
Affiche parodique du Tumblr.   « les futures Manifs pour tous »