Egaux mais pas trop : premier anniversaire de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe

Publié le Mis à jour le

Il y a un an, le 23 avril 2013, l’Assemblée nationale a voté l’adoption du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Cette loi a marqué un pas en avant important mais elle n’est qu’une étape sur le chemin des avancées des droits pour les lesbiennes, gays, bisexuel-le-s et trans (LGBT), en aucun cas la ligne d’arrivée.

L’année 2013 fut pour les militants de l’égalité une année intense, tant dans les succès que dans les difficultés : des manifestations de grande ampleur, des rassemblements fédérateurs, des actions mobilisatrices… mais aussi des insultes, des débats blessants – tant dans l’espace public qu’avec nos proches – des agressions, des slogans violents, nous attaquant nous, nos corps, nos couples, nos familles, nos vies.

En 2013, nous, lesbiennes, gays, bisexuel-le-s et trans avons été la cible de la haine et de l’intolérance des réactionnaires et conservateurs, des homophobes, transphobes et sexistes de tous bords, de gauche comme de droite.

Cette loi représente certes une avancée sociétale importante, mais elle est loin d’avoir révolutionné nos vies. Ce premier anniversaire a le goût amer des renoncements. La procréation médicalement assistée (PMA) n’est toujours pas ouverte à toutes les femmes ; la filiation n’est pas refondée et nos familles sont encore dans des situations juridiques absurdes et dangereuses ; la loi  » famille  » a été abandonnée ; les droits des trans n’ont toujours pas évolué ; la proposition de loi relative à l’autorité parentale et à l’intérêt de l’enfant, présentée ce 1er avril, fait la part belle aux revendications des masculinistes. Quand Manuel Valls et la secrétaire d’État chargée de la famille, Laurence Rossignol, prônent  » l’apaisement  » en direction de la  » Manif Pour Tous « , nous n’y voyons rien de moins qu’une dérobade de plus du gouvernement face à ceux que l’on peut tenir pour responsables du climat de haine qui a empoisonné notre société cette dernière année. Alors qu’est dit  » apaisement « , nous entendons plutôt « humiliation » : les lesbiennes, les gays, les bisexuel-le-s, les trans sont tenu-e-s de se contenter de la carotte qu’on leur a donnée l’année dernière et ne pas trop en demander.

Égaux, mais pas trop.

En 2014, nous continuons à nous battre pour rappeler que nous sommes loin de l’égalité tant prônée par le Président de la République lors de son élection. En 2014, FièrEs reste plus que jamais mobilisée.

Image

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Egaux mais pas trop : premier anniversaire de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe »

    une catho progressiste a dit:
    23 avril 2014 à 22 h 09 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s